Mettez un tigre dans votre ordinateur

Cette information est reprise depuis une lettre d'information d'un fournisseur de matériel informatique bien connu en suisse et l'éthique ne permet pas de le siter sur un site web radioamateur

------------------------------------

Compter les moutons pendant que l'ordinateur démarre un programme? Avec les SSD de prochaine génération, cela n'est plus nécessaire. De plus en plus de fabricants constatent que l'interface SATA 6GB/s n'exploite pas complètement le potentiel de performance des SSD. Car en fait, les SSD pourraient être plus rapides en lecture et écriture. C'est pour cela que Samsung utilise de plus en plus d'interfaces basées sur PCIe. On parle désormais de l'interface Non-Volatile Memory Express (NVMe), le troisième standard Express. NVMe est basé sur PCI-Express et devrait ensuite remplacer AHCI. Il offre un meilleur microprocesseur et des temps d'accès encore plus rapides sur la mémoire Flash, car il permet une communication directe entre le CPU et Flash sans HBA (Host Bus Adapter).

Ainsi, on s'éloigne des classiques 2.5" et SATA et on va de plus en plus clairement vers une meilleures intégration et une plus haute performance avec une architecture PCIe extensible et l'interface M.2. http://en.wikipedia.org/wiki/M.2

Vue d'ensemble sur le développement des générations PCIe:
Dans le futur, les SSD seront connectés par Multilane-PCIe. Car les SSD M.2 connectés avec quatre PCIe 3.0 Lanes atteignent des vitesses allant jusqu'à 4 GB/s.




 

Le problème des capacités encore trop faibles des SSD est examiné de façon intensive. Après l'introduction réussie de Samsung du modèle précurseur de SSD 850 Pro, avec le 3D V-NAND révolutionnaire, on essaie depuis de dépasser les limites de la mémoire, surtout dans le segment de marché professionnel. Ainsi, grâce à la technologie V-NAND, des solutions avec 2TB sont déjà en vue. D'ici à l'automne, des capacités jusqu'à 4TB devraient être possibles. Les nouveaux SSD seront donc prévus surtout pour l'utilisation dans les systèmes serveur High-End.
Mais pour atteindre l'ère du SSD Terabyte, en plus de la technologie V-NAND, une nouvelle interface appelée le standard NVMe doit aider.

L'idée: Par rapport à SATA, une connexion par PCIe offre une nette augmentation de la performance. Les temps de latence sont améliorés de 3x et la bande passante est augmentée de 7x. La performance de lecture séquentielle augmente de 6x alors que la vitesse moyenne est augmentée de 10x. La bande passante maximale passe de 600 MB/s à 4000 MB/s.





Pour l'instant, on patiente avec le standard M.2, qui, grâce à la connexion par 2x PCIe 2.0 et 4x PCIe 4.0, les Lanes (http://computer.howstuffworks.com/pci-express1.htm) plafonant à des taux de transfert n'allant que péniblement jusqu'à 1 GB/s. Le but sera pourtant de combiner les nouveaux SSD NVMe basés sur V-NAND de telle façon qu'ils puissent offrir la plus grande performance et densité de stockage aujourd'hui disponible.

Membres IAPC

Pour accéder à vos données personnelles, veuillez utiliser l'onglet "Membres IAPC" dans le menu horizontal.