Le mot du président 2010-2011

Chers membres de l’IAPC, chers OM’s,

L’année 2010 a été déterminante quant au virage technologique que l’IAPC se doit d’adopter.

Le groupe technique a parfaitement travaillé et c’est admirable. Un très grand nombre de travaux ont été effectués.

Un nouveau module Digital Voice en UHF D-Star « HB9IAC B » est maintenant opérationnel à la Barillette sur 439.5875 MHz et ces nouveaux équipements complètent partiellement la série de relais numériques prévus pour la Suisse romande et la France voisine. Un gros travail a été nécessaire pour la mise au point de ce nouveau relais important et l’équipe technique n’a pas ménagé ses efforts pour obtenir la quasi perfection. De nouveaux protocoles de trafic seront prochainement implémentés sur l’ensemble des installations, ce qui rendra les fonctionnalités du réseau D‑Star vraiment impressionnantes de possibilités. Les links radio vont passer en 5 GHz et une ossature radio en IP est en construction pour interconnecter l’ensemble des installations existantes et futures.

Depuis bientôt 22 ans, l’IAPC a maintenu des installations packet-radio et il est temps de reconsidérer les objectifs techniques vu que la technologie a énormément évolué. L’IAPC n’est pas en retard et met un point d’honneur à redistribuer les efforts financiers de ses membres en créant des infrastructures au bénéfice de tous les radioamateurs. Toutefois, il y a un problème: les financements sont trop courts pour développer, installer et entretenir l’ensemble de la technologie existante et future. Certains membres n’ont pas compris que leur effort personnel de cotisation est indispensable pour que l’IAPC puisse suivre technologiquement, visant à mener à bien les projets qui sont devenus incontournables pour satisfaire l’attrait qu’invoque le modernisme et pour séduire de nouveaux radioamateurs. L’IAPC n’est pas un club de rencontres au même titre que les sections de l’USKA ou les clubs de trafic radio. L’IAPC fonctionne comme une entreprise, certes peuplée de bénévoles, et sa vocation est de déployer de la technologie. Aujourd’hui, quasiment plus personne ne fait du packet-radio. Des solutions de remplacement à haute vitesse existent; l’IAPC veut les implémenter. Notre comité a été choqué de recevoir des démissions en 2010 au motif que l’OM ne faisait plus de packet-radio. Abasourdi par ce manque évident de réalisme, j’ai tenu à en faire part à l’ensemble des membres de l’association. Nous espérons ne plus jamais recevoir de démissions basées sur ce motif absurde. Cette année à l’AG, vous recevrez en direct les informations sur les systèmes qui permettront de supplanter le packet-radio. Nous espérons que vous viendrez nombreux prendre connaissance de tout ceci, car le sujet sera vraiment passionnant. L’IAPC s’intéresse à étendre la couverture D-Star à l’ensemble du territoire ainsi qu’à établir un réseau de voix sur IP, développer un réseau de stations météo et de caméras panoramiques, créer une station de réception general coverage connectable par radio et remettre en service une station décamétrique IRB performante.

Comme vous pouvez le constater, l’avenir nous réserve encore un travail considérable et l’IAPC a plus que jamais besoin de beaucoup d’efforts financiers.

En vous remerciant par avance de soutenir plus encore l’association par des dons et en réglant vos cotisations en début d’année, avant l’assemblée générale annuelle, je vous souhaite à tous une passionnante année de découverte du radio-amateurisme revisité par les nouvelles technologies. J'espère que par cet engouement vous ferez le maximum pour rendre séduisante la passion qui nous anime, ceci auprès des jeunes et des moins jeunes, et que c’est d’un cœur vaillant que vous vous ferez entendre sur les ondes.

Notre Comité et moi-même remercient infiniment tous ceux qui nous encouragent régulièrement et nous vous adressons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2011.

Rodolphe Schöneburg HB9VAB


Note : Lien des documents concernant l'AG 2011 et les nouvelles directives du Comité IAPC

Membres IAPC

Pour accéder à vos données personnelles, veuillez utiliser l'onglet "Membres IAPC" dans le menu horizontal.